La plupart des huiles essentielles sont obtenues par distillation par vapeur d’eau, mais il existe d’autres procédés afin d’extraire l’huile essentielle des plantes.

1. La distillation à la vapeur d’eau

Cette méthode très répandue, date de l’Antiquité et utilise la vapeur d’eau pour extraire les substances aromatiques. Chauffées avec de l’eau ou de la vapeur, les plantes sont disposées dans un appareil destiné à séparer l’huile essentielle de la plante. La pression de la chaleur fait exploser les petites poches des plantes qui contiennent les huiles, celles-ci se mélange à la vapeur d’eau. L’huile essentielle flotte à la surface, étant plus légère que l’eau, l’huile essentielle se recueille par débordement. Un essencier va isoler l’huile de l’eau de distillation à base de fleurs ou d’herbes aromatiques.

2. Par pression à froid

Ce procédé d’extraction est utilisé pour les huiles essentielles d’agrumes et citronné (citron, mandarine, orange, etc.). Les écorces ou zestes sont pressés par une machine pour en recueillir les huiles essentielles.

3. Par extraction avec du solvant

Ce procédé permet d’obtenir des huiles florales parfumées. Elle est appliquée aux gommes et aux résines, même de nos jours on préfère la méthode par vapeur d’eau. Les plantes et le solvant sont placés dans un réservoir et chauffés pour extraire l’huile essentielle. La solution obtenue est ensuite filtrée et un concret est formé. Le concret estensuite mélangé à de l’alcool, refroidi et filtré. Une fois l’alcool évaporé, il ne reste que l’huile très parfumée appelée absolu. Ce procédé est employé par les industries, mais ne peut pas être utilisé pour un usage thérapeutique, car le produit final a des traces de solvant.

Une pression à froid est préférables pour les agrumes.

4. Par enfleurage

Ce procédé est très peu utilisé est réservé aux huiles florales de très grande qualité. Les pétales fraîchement cueillis sont déposés sur la graisse du châssis de verre etremplacés toutes les 24 heures, au fur et la mesure du processus, l’huile va saturer la graisse. Le composé obtenu est appelé, pommade est ensuite lavé avec de l’alcool qui, une fois évaporé produit une huile parfumée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *